Communiqué de presse

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 27 mars 2015 – L’assemblée publique présentant la proposition de conservation des boisés en zone urbaine a attiré mercredi dernier près de 300 Johannais au Cabaret-Théâtre du Vieux-Saint-Jean. Après avoir pris connaissance des détails de la proposition visant à conserver 90% des boisés en zone urbaine, les citoyens ont adressé leurs questions et ont pu exprimer leur opinion à ce sujet.

Ce vaste processus de consultation se poursuit dans les prochaines semaines avec un sondage d’opinion et une audience de mémoires : « nous invitons les citoyens, ainsi que les groupes d’intérêt à se prononcer sur la proposition de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu ou bien à soumettre toutes autres idées » a déclaré le maire de Saint-Jean-sur-Richelieu, Michel Fecteau.

 

Mémoires

Les citoyens qui le souhaitent sont invités à déposer un mémoire de dix pages maximum, portant sur la proposition de conservation des boisés en zone urbaine, auprès de la municipalité entre le 26 mars et le 16 avril. Le mémoire peut être envoyé par courriel, via le site www.consultationboises.ca ou on peut le déposer en personne au Service de l’urbanisme.  Il est également possible de présenter verbalement son mémoire le 16 avril prochain.  L’inscription préalable est obligatoire auprès du Service de l’urbanisme au 450 359-2400, poste 3035.

 

Sondage

Réalisé au début d’avril par la firme Segma Recherche auprès de 1 100 répondants, ce sondage permettra de connaître l’opinion générale des citoyens sur la proposi­tion de conservation des boisés en zone urbaine.

Une fois cette étape du processus de consultation complétée, le conseil municipal prendra une décision quant à l’approche à privilégier pour assurer une gestion responsable des boisés de la municipalité et ce, dans l’intérêt des citoyens.

Un commentaire

  • 25 avril 2015 à 11 h 37 min

    J’ai hâte de voir les résultats du sondage, je pense qu’il peut avoir des différences entre le assemblé ou plusieurs était à tendance un peu plus écologiste que la population.

Les commentaires sont fermés.